Vitamines pour le chien

Voici l'action des différentes vitamines sur le chien (leur utilité, excès et carence) :

- Vitamine D (huiles de poissons, de morue notamment)
Elle permet l'assimilation du calcium.
Un excès provoque des problèmes osseux et cardiaques ; une carence en vitamine D entraîne le rachitisme.

- Vitamine A (foie, jaune d'oeufs)
Elle participe à la vision et à la reproduction. Elle augmente aussi la résistance aux maladies infectieuses et parasitaires. Une carence en vitamine A entraîne une perte d'appétit, un retard de croissance, des problèmes oculaires et de peau.

- Vitamine K (légumes verts)
C'est un élément important de la coagulation.

- Vitamine E (germe de blé)
Son rôle est important pour le fonctionnement musculaire et pour la reproduction. Elle empêche aussi la nécrose hépatique.

Une carence en vitamine E peut entraîner une stérilité, des troubles de la gestation et de la mise bas et des problèmes musculaires.

- Vitamine C (légumes, fruits, persil)
Elle permet la croissance et assure une protection contre les infections.
Un manque de vitamine C entraîne le scorbut.

- Vitamine B1 et Vitamine B6 (levures)
Ce sont les vitamines du système nerveux.
Une carence en vitamine B1 entraîne des pertes d'appétit, des convulsions et des paralysies. Une carence en vitamine B6 peut conduire à des troubles nerveux et des problèmes de peau.

- Vitamine B2 (levures, foie, oeufs, lait)
Elle assure la régulation des graisses.

- Vitamine B12 (foie, viande)
Elle est importante pour la stabilité du sang.
La carence en vitamine B12 entraîne une anémie et des troubles de croissance.

- Biotine (foie, jaune d'oeuf)
Elle entretient la qualité de la peau et du poil.
La carence en biotine provoque des dermatites squameuses avant d'attaquer l'état général.

- Vitamine PP (levures, foie)
Elle participe à l'élaboration de la peau et des systèmes digestif et nerveux.
La carence en vitamine PP entraîne la maladie appelée "black tongue".

Important : En matière de vitamines, il faut respecter les doses : ni trop peu, ni trop. Les produits industriels sont en général bien équilibrés ; on ne donnera donc pas de supplément vitaminique sans l’avis du vétérinaire.

——————————————————————